EMMANUEL NDOUMBE BOSSO «IL FAUT BRISER LE SIGNE INDIEN»
Date de publication :13/05/19
Publié par: +DEFOOT
featured image

À quelques heures du début des top play-offs devant déterminer le champion du Cameroun, L'entraineur en chef du Coton sport de Garoua est conscient de la difficulté qui attend son équipe qui, comme toutes les autres devra disputer toutes ses rencontres à Yaoundé.

C'est un tournoi de play-off qui a tout d'un piège pour le Coton sport de Garoua. Tenant du titre de champion du Cameroun, les cotonculteurs pour cette nouvelle édition New look de Ligue1 doivent braver la périlleuse épreuve des play-offs pour conserver leur couronne. Problème, les hommes de Ndoumbe Bosso doivent disputer (comme tout le reste)  leurs matchs à Yaoundé: chose qui s'apparente plus que jamais à un piège, car les coéquipiers de Sanou Sibiri n’ont pas connu de succès cette saison hors de Garoua.

D’où l'impératif selon leur entraineur,  de briser le signe indien: «Nous avons mis l'accent sur tout ce que nous avons constaté comme manquements lors des derniers matchs de championnat. Tous nos matchs se disputeront à l'extérieur, et nous avons donc l'obligation de briser le signe indien en gagnant désormais hors de Garoua.»

Pour y parvenir le technicien camerounais a sa stratégie : «c’est psychologiquement que l'on relève ce type de challenge. Si nous avons engrangé des victoires à domicile c'est dire que c'est aussi possible à l'extérieur. Le blocus est plus psychologique que physique où technique, alors nous allons travailler cet aspect pour mieux figurer dans ces play-offs où nous sommes très attendus.»

Rappelons que Coton sport débute les play-offs lundi prochain face à Feutcheu Fc, premier de la poule B. 

A. D. Ikoul

MBF HOLDING

blog comments powered by Disqus
+DEFOOT SONDAGE

Êtes-vous favorable au retour des auto exclus de la sélection nationale ?

OUI

51 Votes (44.35%)

NON

64 Votes (55.65%)