ÉQUIPE NATIONALE : LES CAS MATIP ET NKOULOU « EXIGENT » UNE DIPLOMATIE AGRESSIVE…
Date de publication :16/05/19
Publié par: Ghislain Koungang
featured image

Oui ils sont partis d’eux-mêmes et  alors ?   Ils ont été convoqués à maintes reprises,  bref leurs absences en sélection nationale est uniquement du fait de leur volonté et puis quoi encore ? Cette réaction peut  paraitre exagérée mais au fond, elle prend assise et  finalement traduit et démontre toute la posture et l’envergure qu’ont Joël Matip et Nicolas Nkoulou aujourd’hui.

 Il s’agit de deux défenseurs camerounais qui font autorité sur la scène européenne, de par leur performance au gré des rencontres de haute facture. Des footballeurs dont la classe, l’élégance et surtout l’intelligence de jeu séduisent tout sélectionneur animé par le souci de produire, non seulement du beau jeu mais aussi de remporter les victoires. Ce qui cadre bien avec les objectifs de l’équipe nationale du Cameroun consignés dans le cahier de charge du nouveau sélectionneur.

C’est ainsi qu’en vue de la Can 2019,  la sélection nationale se doit automatiquement de capitaliser sur ces deux talents afin de s’assurer une muraille défensive des plus imprenables. Pour y parvenir, il faut opter pour une diplomatie agressive : montrer à ces internationaux tout l’intérêt que le pays leur porte afin d’infléchir leur position. 

Inutile de ressasser les vieilles ritournelles  selon lesquelles ce sont eux qui ont pris leur distance, au contraire, s’attaquer aux véritables raisons de leur mécontentement  et jouer franchement cartes sur tables, puisqu’il y va de l’image du Cameroun au cours de cette compétition qui démarre dans quelques semaines seulement car Une sélection ne saurait se permettre le luxe d’ignorer Joël Matip, ce jouer qui vient d’annihiler toutes les tentatives de l’un des meilleurs footballeurs du monde Lionel Messi et de ses coéquipiers tout aussi brillantissimes face au FC Barcelone, un Nicolas Nkoulou qui porte presqu’à bras le corps le FC Torino en Italie, et ce sous le prétexte orgueilleux, suivant lequel aucun joueur n’est indispensable : NON NON et NON. 

Il faut absolument leur faire entendre raison, quitte à ce que le ministre des sports et de l’éducation physique, le président de la Fecafoot ainsi que le staff technique des lions indomptables fassent le déplacement à la rencontre de ces talents. Une pareille délégation traduirait l’intérêt accordé à ces valeureux lions indomptables dont le retrait  de la sélection n’est autre que le fruit d’un management amateur, brouillon et soporifique.

G.K.

MBF HOLDING

blog comments powered by Disqus
+DEFOOT SONDAGE

Êtes-vous favorable au retour des auto exclus de la sélection nationale ?

NON

64 Votes (57.14%)

OUI

48 Votes (42.86%)