STEVE MVOUE : SEEDORF ENVOIE UN MESSAGE CINGLANT AUX LOCAUX
Date de publication :18/05/19
Publié par: Ghislain Koungang
featured image

Le sélectionneur de l’équipe nationale du Cameroun vient récemment de convoquer trois nouveaux joueurs. Ces derniers complètent  la liste des 34  précédemment présélectionnés  à la faveur de la CAN 2019  qui démarre en juin prochain du côté de l’Egypte. Si cette nouvelle cuvée alimente tant les conversations, c’est qu’il y figure un certain Steve Mvoue. 

En effet, le tout nouveau  champion d’Afrique  et capitaine des U17  constitue la grande attraction de cette deuxième  vague de joueurs appelés en sélection. Si cette convocation vise à célébrer le talent et glorifier  le génie de  ce virtuose dénommé Steve Mvoue, on peut aussi y déceler un message fort, voire cinglant du sélectionneur des lions indomptables à l’endroit de  tous les prétendants à une place au sein de la  très convoitée tanière.  

Car nul ne doute que la présence de Steve Mvoue à l’équipe nationale obéit plus à une logique de récompense du travail abattu de l’encouragement à continuer dans la même lancée afin de  décrocher plus tard une place dans la cour des grands. 

En clair Clarence Seedorf expose le petit prodige camerounais aux saveurs d’une sélection nationale A avec toute la gloire,  les  louanges et les honneurs subséquents. De là à le retenir dans la short List est une autre paire de manche, l’essentiel étant de lui faire visiter la  grande maison Lions Indomptables dans toute sa splendeur.   

Cet honneur accordé à Steve Mvoue est d’autant plus retentissant qu’il procède d’un surclassement. De U17 à l’équipe nationale A, il y’a quand même du chemin à parcourir : U20, Espoir, A’, des étapes court-circuitées  par le sélectionneur néerlandais ou mieux  le neo-champion d’Afrique des U17. Ce qui constitue un pied de nez aux nombreux footballeurs locaux qui lorgnent la tanière et surtout qui avaient été un temps refroidis par le technicien camerounais sur leur inaptitude à tenir une place dans la cour des grands. Comme quoi, ces derniers doivent se surpasser, faire vibrer leur club,  à l’image du jeune Steve Mvoue avec la sélection des U17, (même si  le discours de Clarence Seedorf est aujourd’hui beaucoup moins virulent eu égard aux deux locaux qui composent la première liste des présélectionnés.)

Au total, cette convocation doit servir de motivation supplémentaire aux footballeurs locaux qui gardent ainsi toute leur chance d’intégrer l’équipe nationale A.

G.K.

MBF HOLDING

blog comments powered by Disqus
+DEFOOT SONDAGE

Êtes-vous favorable au retour des auto exclus de la sélection nationale ?

NON

64 Votes (57.14%)

OUI

48 Votes (42.86%)